Que signifie le prix coûtant ?

Dans le domaine du commerce, il existe de multiples termes et expressions uniques, comme celle « du prix coûtant. » En matière légale, il n’existe pas réellement de définition pour ce terme. Il n’en reste pas moins très utilisé.

Il signifie que le vendeur vend son produit au même prix qu’il l’a acheté. Il peut également vouloir dire que le commerçant vend ses produits au même prix de leur fabrication. En d’autres termes, la vente en question ne rapporte aucun bénéfice aux marchands.

Le prix coûtant est un terme pouvant être utilisé pour différents produits tels que :

  • le carburant ;
  • le gaz ;
  • le pain ;
  • le prêt-à-porter, etc.

En règle générale, le prix coûtant est utilisé à des fins de promotion et il possède un objectif bien précis. En vendant un seul article à prix coûtant, le marchand est capable d’attirer l’attention de sa clientèle. Cette dernière achètera d’autres produits et articles pour permettre au marchand d’effectuer une marge de revenu intéressante.

Le prix coûtant ne marche jamais seul, car il fait partie de ce qu’on appelle le prix de vente. La seconde partie composante de celui-ci est la marge. Enfin, il est à noter que le terme prix coûtant a plusieurs synonymes.

Il est aussi connu sous le nom de prix de revient, de coût de revient, de prix sans bénéfice, prix d’achat, seuil de revente à perte, etc. Pour l’administration, ce prix est le prix net unitaire cité sur la facture, et il est consenti par le vendeur et exprimé en pourcentage.