Les machines industrielles sont aujourd’hui incontournables dans le secteur de l’agroalimentaire. Elles permettent d’accroître la productivité des entreprises et de gagner beaucoup de temps. La séparatrice os-viande, le broyeur-dénerveur et la désosseuse industrielle sont quelques exemples des machines utilisées. On les retrouve le plus souvent dans les restaurants, les boucheries, mais surtout dans les grandes industries du secteur de la viande. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ces 3 machines industrielles.

La séparatrice os-viande

La séparatrice os-viande est l’une des machines les plus fréquemment utilisées dans l’industrie agroalimentaire. Elle intervient précisément pour dissocier la viande des os. Compte tenu de son rendement assez élevé, la séparatrice os-viande est très présente dans les boucheries, les restaurants et les usines de transformation de produits composés de viande. Son fonctionnement est relativement simple. Il suffit d’introduire les morceaux dans la cuve prévue à cet effet et d’actionner l’appareil pour obtenir satisfaction. La séparation est immédiatement faite dans un tube de transfert, sans une once de modification au niveau de la structure.

Le tube de transfert a pour rôle de protéger et préserver les propriétés de la viande. Il peut s’agir de viande de mouton, de bœuf, de volaille, etc. La capacité de préservation des fibres musculaires permet aux entreprises de proposer des produits de haute qualité à leurs clients. Cela participe bien évidemment à la bonne santé des consommateurs. Par ailleurs, vous n’avez pas besoin de procéder à une découpe ou un broyage préalable avant de passer les morceaux dans la machine. D’après les explications de Lima France, l’utilisation d’une séparatrice os-viande est très efficace pour optimiser le processus de production d’une industrie agroalimentaire.

A voir également  Usinage automobile : comment optimiser la chaîne de production ?

De plus, l’utilisateur a la possibilité de définir le rendement de l’appareil selon ses besoins. Pour une grande production par exemple, il suffit de régler la machine sur le niveau le plus élevé. D’ailleurs, il faut noter que la séparatrice os-viande est proposée en différents modèles sur le marché en fonction du confort recherché. Entre autres, il y a les séparatrices avec un bras de précassage et celles avec un bras anti-voûte. Certains modèles un peu plus avancés sont utilisés pour le retrait de certains éléments de toute petite taille.

séparatrices os-viande, machines agroalimentaire

Le broyeur-dénerveur

Comme l’indique son nom, cette machine est conçue pour le broyage et le dénervage des viandes conformément aux normes européennes en vigueur. Elle permet d’avoir une viande beaucoup plus tendre avec un bon rapport de protéines et de collagène. En effet, toutes les valeurs nutritives sont conservées. Contrairement à la séparatrice os-viande, le broyeur-dénerveur est uniquement adapté aux volailles désossées. C’est le cas des cuisses et des chutes de parage de dinde ou de poulet. Il peut néanmoins être utilisé pour la viande de lapin, de porc et de bœuf.

En plus de sa forte productivité, le broyeur-dénerveur est plébiscité pour sa polyvalence et son rendement appréciable. Il peut traiter 100 à 200 kg de viande par heure sans nécessiter une consommation énergétique importante. Il est à juste titre proposé sur le marché en une large variété de formats. Si les charcuteries et les boucheries peuvent se contenter des petits modèles, les grandes usines de transformation requièrent des machines industrielles de grandes dimensions. La contenance de la cuve ainsi que le rendement de l’appareil sont les principaux critères à prendre en compte.

A voir également  Les différents types de gaines industrielles

La désosseuse industrielle

Les désosseuses sont également utilisées dans le secteur de la viande séparée mécaniquement (VSM) pour le traitement des viandes avec une finesse d’environ 3 mm. Elles servent à dissocier les os des nerfs pour en faciliter l’utilisation. Cet appareil avec un rouleau de nettoyage intégré permet de gagner beaucoup de temps. Il dispose de plus d’un filtre intégré dont le but est de contenir les fragments d’os. Cela permet de limiter grandement le gaspillage. Il n’est pas nécessaire de broyer ou de découper préalablement la viande avant de la désosser.

Introduisez-la directement dans la machine et actionnez son démarrage. On retrouve particulièrement cette machine dans les charcuteries et les boucheries. Il faut noter que la désosseuse est disponible en divers modèles de capacités différentes. Elle peut être manuelle, semi-automatique ou simplement automatique. De même, on retrouve sur le marché les modèles à levier et ceux à tapis. Si les premiers sont réputés pour de petites utilisations, les derniers sont recommandés pour les grandes usines.

En plus de consommer peu d’énergie électrique pendant leur utilisation, les désosseuses industrielles sont faciles à entretenir. Cela contribue à gagner du temps quand la machine doit être utilisée à plusieurs reprises dans la journée. Toutefois, au moment de faire le choix d’une telle machine industrielle, il est recommandé de prendre en compte le volume de viande habituellement désossée. Cela vous aidera à choisir la bonne contenance de la cuve de la désosseuse.