Observer les échantillons à l’échelle atomique, et ce, couche par couche, est le principal enjeu de la microscopie. Le dispositif permet d’observer les micro-organismes parfois invisibles à l’œil nu. De fait, le microscope demeure un outil incontournable dans de nombreux domaines, dont l’industrie chimique. Le choix de cet équipement se révèle donc crucial.

Les nombreuses utilisations des microscopes dans l’industrie chimique

Les industries chimiques se concentrent sur la fabrication de produits via la synthèse chimique contrôlée. Ce secteur ne cesse de se développer dans un contexte de crise sanitaire mondiale. Tous les moyens sont de ce fait mis en œuvre pour mieux comprendre et contrôler les interactions des molécules.

Techniquement, le microscope sert à déterminer la morphologie ainsi que la taille des particules. Cet appareil se révèle très utile aussi bien en Recherche & Développement qu’en contrôle qualité. Il est également requis pour l’analyse microscopique des surfaces et des revêtements des médicaments. Le microscope permet de détecter et d’identifier les substances qui se déclinent sous forme poudreuse ou cristalline. Il s’agira de définir leur masse, leur volume, voire leur efficacité ainsi que leur taux de dissolution.

Les critères à considérer pour les choisir

Plusieurs facteurs se révèlent déterminants dans le choix d’un microscope optique. Des plateformes professionnelles dédiées, comme Shop.directindustry.com par exemple, proposent des microscopes adaptés aux besoins de l’activité. D’autant que le budget repose sur des éléments tels que la tête du microscope. Celle-ci peut être droite ou inclinée pour un maximum de confort à l’utilisation.

Le choix de l’appareil dépend aussi de l’objectif. Les versions achromatiques sont requises pour corriger les défauts de couleurs. Quant aux objectifs plan-achromatiques, ils permettent de corriger la planéité ou encore l’horizontalité autour d’une image.

A voir également  Tout savoir sur l'emboutissage de pièces métalliques

microscope industrie chimique

Il convient de distinguer les différents types de microscopes : le monoculaire, le binoculaire, le trinoculaire. Quant à lui, le microscope numérique est pourvu d’un écran LCD. Les technologies comme les sorties SD et USB y sont disponibles. Des critères tels que le type de fixation influencent aussi le choix d’un microscope. À cela s’ajoute l’éclairage intégré ou par miroir.

Les modèles les plus innovants de microscopes pour l’industrie chimique

Les nouvelles générations de microscopes intègrent des fonctionnalités innovantes : vitesse d’acquisition, capacité d’étendre le champ visuel observé, correction de la profondeur de champ, haute résolution. Les microscopes les plus innovants se veulent nettement plus ergonomiques et intuitifs. L’accent est aussi mis sur l’aspect économique, sur la motorisation, sur la rapidité, le fort grossissement. Il est également possible de trouver une caméra rapide USB 3 sur un microscope.

Les modèles innovants de microscopes sont dotés de fonctions répondant aux besoins des scientifiques, et ce, quelle que soit leur spécialisation. C’est ainsi qu’un microscope 3D apporte un maximum de relief aux observations. Le dispositif permet de gagner en précision sur les images topographiques, images 3D, profils 2D.

En définitive, les différents modèles de microscopes correspondent aux applications dans diverses industries. Ils sont requis pour l’analyse de contamination, la micrographie, l’étude de matériaux, la micrographie… Ces dispositifs peuvent se révéler utiles dans des domaines comme la métallurgie, l’aéronautique, l’archéologie, la police scientifique ou encore la recherche publique.