La traçabilité est un enjeu majeur dans certains secteurs d’activité. Il est même obligatoire pour les industries exerçant dans le domaine pharmaceutique et l’alimentation. Le marquage industriel est indispensable, car il permet d’identifier facilement les produits et la marque. Il existe plusieurs techniques de marquage disponibles, et en fonction des besoins et du support à marquer, chaque enseigne peut choisir ce qui lui convient.

Les avantages du marquage industriel

L’une des premières utilités du marquage industriel est qu’il vous permet de reconnaître vos produits et de les tracer facilement, depuis leur conception jusqu’à leur destruction.

Il s’agit également d’un moyen pratique de gérer les commandes et le stock. Il permet d’assurer une transparence optimale et d’offrir un certain niveau de sécurité aux consommateurs. Les règles de traçabilité sont faites pour faciliter le contrôle sanitaire régulier, afin de garantir la qualité aux clients. La traçabilité et le marquage industriel sont donc indispensables, autant pour les PME que pour les grandes entreprises.

Le marquage industriel est applicable sur divers matériaux pendant une durée souhaitée. Il peut en effet se faire sur du bois, du plastique, du métal, etc. Un marquage de qualité permet d’améliorer considérablement l’image de votre marque, car il renseigne sur l’origine du produit, les conditions de stockage ou d’entretien appliquées pour maintenir le produit en bon état.

Le marquage industriel tient également un rôle important dans le marketing d’une marque. Avec votre logo ou votre slogan apposé dessus, il permet, comme l’explique ce site, de mettre en valeur votre marque. Il rend vos produits visibles et peut susciter l’intérêt des clients potentiels.

 Traçabilité industrielle : pourquoi et comment tracer vos produits ?


Traçabilité industrielle : pourquoi et comment tracer vos produits ?

Les différents types de marquage industriel

En fonction du résultat attendu et de son utilisation, le marquage industriel peut se faire avec différentes techniques. Il y a notamment le marquage superficiel et le marquage inaltérable. Ce dernier est utilisé pour apposer de manière permanente les informations sur un support. Le marquage résiste parfaitement aux solvants, aux frottements et à l’usure. Il est constitué de nombreuses couches qui le rendent extrêmement difficile à enlever et à faire disparaitre. Quant au marquage superficiel, il s’agit d’une méthode de marquage temporaire qui peut s’enlever facilement.

A voir également  Industrie : comment choisir le bon capteur de mesure de température ?

Le marquage inaltérable

Il existe plusieurs types de marquage inaltérable :

  • Le marquage à laser : c’est le plus courant pour un marquage inaltérable sur divers supports. Il consiste à graver avec précision tout type de support, en caoutchouc, en métal, en bois, en carton, en verre ou en plastique. Il s’agit d’une méthode informatisée. Un motif est défini sur l’ordinateur et l’impression au laser est automatisée.
  • Le marquage par rayage : l’utilisation d’un poinçon pour graver le marquage est la particularité de cette technique. Il est idéal pour un support en plastique ou sur de l’acier. La gravure obtenue par le marquage par rayage est donc plus profonde.
  • Le marquage par micro percussion : cette technique d’impression est faite d’une succession de points par des poinçons pour former des chiffres, des lettres ou autres codes. Il s’agit d’un marquage industriel définitif qui s’applique parfaitement sur le bois, le plastique, ou sur les métaux.
  • Le marquage par frappe : il s’agit d’une technique de marquage rapide et simple à réaliser. Le marquage par frappe est conseillé pour les supports en inox, en acier, en plastique, en bois ou en cuir.
  • Le marquage électrochimique : cette technique concerne surtout les métaux conducteurs comme l’aluminium, l’inox, le titane et l’inconel. Le marquage est effectué avec une réaction chimique entre un électrolyte et le métal.
  • Le marquage à chaud : ce type de marquage est conseillé pour graver de manière définitive un écran d’ordinateur, de téléphone, ou de tout autre appareil. Il consiste à appliquer un bloc chauffant avec des caractères sur le support.
  • Le marquage par transfert thermique : ce marquage nécessite l’utilisation d’un ruban encreur qu’il faut chauffer. L’encre fond sur le support selon la forme souhaitée. Disponible aussi en impression en couleur, pour un rendu précis et net, cette technique de marquage est la plus conseillée.
A voir également  Quel prix pour la fonte ?

Le marquage superficiel

Comme son nom peut l’indiquer, le marquage superficiel est provisoire et temporaire. Il est donc facilement effaçable en utilisant un solvant adapté.

  • Le marquage par jet d’encre : cette technique sans contact consiste à projeter de l’encre sur le matériau. Elle est surtout conseillée pour les surfaces fragiles et irrégulières. Ce marquage peut convenir à tous types de support, même du textile. Grâce à son efficacité et à la rapidité de réalisation, c’est le marquage le plus courant dans les chaines de production. Toutefois, il ne résiste pas aux agressions.
  • Le marquage par thermique direct : le marquage se fait avec une tête chauffante qui réagit chimiquement pour noircir l’étiquette. L’impression est uniquement en noir et blanc. Ce procédé exige le bon choix du papier thermique d’impression. Cette technique permet une impression rapide, mais qui n’est pas durable dans le temps. Son avantage réside dans son coût très bas.

Comment choisir le bon type de marquage industriel

Le choix du marquage industriel doit être basé sur la nature du produit. Si vous souhaitez une impression provisoire, pour une courte durée, le marquage superficiel est le plus conseillé. Le coût est plus abordable.

Si vous voulez en revanche une impression qui dure dans le temps, le marquage inaltérable est recommandé. Ce type de marquage vous permet de personnaliser vos supports, qui resteront intacts dans le temps.

 Traçabilité industrielle

L’importance de la traçabilité dans la fabrication

La traçabilité est importante dans l’industrie de fabrication, mais surtout dans le domaine de l’agroalimentaire. En renseignant les informations relatives aux ingrédients et aux allergènes, les règles de sécurité sont respectées. Les consommateurs ont l’assurance de produits conformes aux normes.

A voir également  Industrie : comment choisir le bon capteur de mesure de température ?

Une bonne traçabilité permet d’améliorer la qualité des produits. Elle permet de retrouver la source d’éventuelles variations de qualité des produits, de minimiser les chances que cela se reproduise. Un suivi du cycle de production des produits permet de comprendre les conditions et les paramètres de production. On peut par exemple savoir si les équipements ont fonctionné convenablement ou non, si une tâche a pris plus de temps que prévu, ou si la quantité obtenue est correcte par rapport aux ingrédients utilisés, etc.

Conseils pour mettre en œuvre le marquage industriel dans votre entreprise

Le marquage industriel doit être efficace. Il doit attirer l’attention des clients potentiels et les inciter à agir. La qualité du marquage industriel est donc importante. Pour que votre marquage industriel ait un impact concluant, il est essentiel d’y inclure le logo de votre entreprise. Cela contribue à promouvoir votre marque et à faire connaître votre entreprise.

Il est important d’indiquer votre site web et vos réseaux sociaux pour les clients qui n’ont pas le temps de visiter votre point de vente. N’hésitez pas à insérer un code QR sur votre marquage. Cela permettra aux clients d’accéder facilement aux informations concernant votre entreprise.