Article sponsorisé

Le port de chaussures de sécurité s’impose afin de prévenir les blessures aux pieds, les plaies, les fractures, les blessures aux muscles, les lacérations… Un faux mouvement, un écrasement ou une chute sont vite arrivés. Il convient de s’équiper convenablement en optant pour des chaussures de protection fiables et adaptées aux risques liés à l’environnement du travailleur.

Chaussures de sécurité : pour quels corps de métiers ?

Les formes, les couleurs et les types de chaussures de sécurité varient selon le type de métier. L’objectif reste le même : assurer une protection et un confort optimal. Ainsi, les chaussures de sécurité de chantier S3 conviennent à tous les métiers du gros œuvre. Elles sont résistantes et faciles à nettoyer. Certains modèles disponibles sur Heckel-securite.fr possèdent par ailleurs un surembout de protection et un bon cramponnage.

De manière générale, les baskets de sécurité sont recommandées pour les métiers du second œuvre (menuisier, plaquiste, plombier, électricien, carreleur…). Les chaussures de cuisine ont la forme de mocassins sans lacets. Il s’agit de chaussures de sécurité S2, faciles à nettoyer. Il existe également des baskets de sécurité profilées et légères qui s’adaptent à toutes les industries (industrie légère, maintenance ou industrie lourde). Elles contribuent à réduire la fatigue engendrée par une position debout statique prolongée ainsi que les douleurs sous la plante du pied.

Quant aux transporteurs, ils chaussent des baskets de sécurité qui allient confort, finesse et sécurité. Les modèles sont bien évidemment faciles à enfiler. Les opérateurs dans la logistique et dans les grandes surfaces portent également des baskets de sécurité souples et légères. Ces modèles comprennent notamment une semelle d’usure adhérente.

A voir également  4 façons de vous concentrer sur le cœur de votre activité

Optez pour des chaussures de sécurité fabriquées dans des matériaux durables

Face aux problèmes environnementaux, dont le réchauffement climatique fait partie, le recours aux matériaux durables est particulièrement plébiscité. Les fabricants optent pour les alternatifs visant la réduction des émissions de CO2, l’exploitation animale. Les matériaux sont ainsi recyclés afin de se conformer aux enjeux écologiques, par exemple en utilisant des processus de recyclage hautement économes en énergie. Ainsi, les chaussures écologiques présentent un faible impact environnemental. Elles se composent de matériaux organiques, biodégradables et naturels. Les fabricants priorisent notamment les peaux végétales :

  • en coton biologique,
  • en laine,
  • en liège,
  • en chanvre,
  • en latex naturel,
  • en cuir synthétique.

La canne à sucre ainsi que les matériaux biodégradables sont à l’honneur.

Protection de la planète : le packaging de vos chaussures de sécurité

L’éco-emballage présente divers avantages. En effet, les packagings écologiques ont moins d’impact sur l’environnement. Les marques font ainsi appel aux valeurs, aux convictions et au style de vie des consommateurs. L’accent sera ainsi mis sur les packagings recyclés, biodégradables. L’emballage en carton figure parmi les contenants écologiques les plus prisés. Pour optimiser le côté biodégradable, ce contenant se compose de fibres de bois recyclables. Il faut par ailleurs savoir que 65 % des cartons sont recyclés en France. Les sacs en papier kraft ou en papier recyclé prennent le pas sur les sacs en plastique. Techniquement, le délai de décomposition d’un sac en kraft est de mois de trois mois. Ce type d’emballage se décline sous différentes formes afin de convenir aux produits.