Un objet reconditionné est un produit d’occasion remis en état pour lui donner une seconde vie. Depuis quelques années, ces objets sont devenus des solutions intéressantes pour les personnes désireuses d’acquérir de nouveaux appareils. Ils le sont également pour les entreprises en quête d’appareil performant pour la constitution d’un parc informatique. Cependant, en raison de la réputation des appareils reconditionnés, il existe des interrogations sur leurs utilisations en entreprise. Découvrez dans cet article en quoi ces appareils peuvent constituer une solution intéressante.

De nombreux appareils reconditionnés parmi lesquels choisir

Dans la réalisation de leurs tâches et l’amélioration de leurs performances, les entreprises modernes choisissent le renouvellement ou l’installation d’un parc informatique performant. Pour rappel, un parc informatique est l’ensemble des appareils ou programmes utilisés en entreprise.

Pour ces professionnels, le recours aux objets reconditionnés est une solution intéressante, car ils représentent une alternative moins coûteuse pour trouver des appareils de qualité. Ainsi, il sera possible pour l’entreprise de choisir entre des centaines :

  • d’ordinateurs portables,
  • d’ordinateur de bureau,
  • de tablettes,
  • de lecteurs de code-barres,
  • d’éléments de caisses,
  • d’imprimantes.

Pour celles qui désirent équiper leurs salariés de téléphones de fonctions, il est aussi possible de choisir entre les nombreuses marques et modèles reconditionnés disponibles sur le marché. De même, ce marché est un allié parfait pour les entreprises désireuses de se procurer une tablette reconditionnée rare ou un ordinateur du même acabit.

Par ailleurs, les produits reconditionnés peuvent représenter une solution de secours en cas de rupture de stock chez le distributeur habituel d’appareils informatiques. Ils permettent donc de procéder à des remplacements ponctuels sans pour autant affecter la qualité du parc informatique. Ce point est particulièrement intéressant quand on sait que les appareils reconditionnés sont généralement des appareils en arrêt de production par les fabricants ou qui ne sont tout simplement plus sur le marché. Pourquoi opter pour des appareils reconditionnés déjà retirés du marché ?

objets reconditionnés

Économisez de l’argent avec des appareils reconditionnés

Plusieurs raisons peuvent expliquer le choix des objets reconditionnés. La constitution du parc informatique fait partie des lignes de dépenses les plus importantes du budget entreprise. L’acquisition de différents équipements (imprimante, unité centrale, processeur, disque dur ou encore téléphone de service) coûte relativement cher.

A voir également  Alerte de veille YouTube

Au-delà d’offrir la possibilité de trouver des appareils rares et de qualité, le choix des objets reconditionnés permet de faire de grosses économies. En effet, les appareils reconditionnés sont nettement moins coûteux que les appareils neufs.

En moyenne, les différences de prix peuvent aller de 15 à 25 %. Selon les remises à niveau effectuées, cette différence peut être plus significative et aller de 30 à 50 %. Cela représente une bonne plus-value pour les entreprises qui peuvent parfois économiser plusieurs milliers d’euros.

Pour comprendre le mécanisme des prix des produits reconditionnés, il faut savoir qu’il existe différentes façons de reconditionner un appareil. La méthode classique est le reset software qui est l’effacement des configurations présentes sur l’appareil.

Cependant, il existe aussi des modifications plus importantes comme l’effacement des données agrée ou le remplacement d’un composant défectueux. Le prix de l’appareil reconditionné dépendra donc des modifications apportées dessus et de son état final.

Pour information, il existe 4 grades d’appareils reconditionnés : le grade A+, le grade A, le grade B et le grade C. Le grade A+ ou premium signifie que l’appareil est en excellente qualité et donc indissociable du neuf. Le grade A ou Or signifie que l’appareil est en très bon état de fonctionnement malgré de menus défauts. Pour un smartphone, il pourrait s’agir de rayures mineures sur l’écran.

Le grade B ou Bronze signifie que l’appareil est en bon état bien qu’il ait des signes évidents d’utilisation. Enfin, le grade C signifie que l’appareil est dans un état plutôt correct.

Assurer une homogénéité entre les appareils reconditionnés

L’une des principales difficultés de la gestion d’un parc informatique est l’homogénéité. Il n’est pas toujours évident de créer des processus de suivi ou de sécurité homogènes sur des appareils de différents types et de différentes natures. Heureusement, l’adoption d’appareil similaire permet de résoudre ce problème.

A voir également  Top 10 des plateformes pour les freelances

Dans l’absolu, les appareils neufs du même offrent les meilleures garanties sécuritaires et fonctionnelles. Toutefois, l’achat d’appareil reconditionné du même type (mise à jour de logiciel entre autres) propose également des garanties intéressantes.

Les appareils reconditionnés et l’écologie

Pour les entreprises au fait des enjeux climatiques, les produits reconditionnés sont des solutions intéressantes. En optant pour un produit reconditionné, elles protègent l’environnement et améliorent leur image de marque.

Les avantages écologiques

D’abord, le recours aux reconditionnés permet de réduire l’empreinte carbone. Selon certaines études, la production et l’utilisation d’un appareil informatique neuf équivalent à environ 30 et 400 kg de CO2 émis. Par contre, une machine reconditionnée ne représente que 10 % de ce volume pour sa remise en état, 18 % pour son utilisation et 1 % pour son recyclage final.

Ensuite, l’adoption de produits reconditionnés permet de réduire les déchets de consommation électronique. En effet, les appareils en panne ou en fin de vie ne sont plus systématiquement jetés.

De même, l’achat de ce type de produit réduit le rythme de production des grandes marques de fabricants de consommables informatiques. Cela réduit par ricochet l’utilisation et l’exploitation de matières premières de base telles que le plomb, l’aluminium, le cobalt ou encore le germanium.

Les obligations légales

Le recours aux produits reconditionnés permet également de se conformer aux nouvelles lois sur les parcs informatiques professionnels. Elles contraignent de plus en plus les entreprises à lutter contre le gaspillage électronique et à tenir une attitude informatique écoresponsable.

C’est notamment le cas de la loi AGIEC sur l’anti-gaspillage pour une économie circulaire, de la loi REEN sur la sobriété numérique ou encore la loi anti-gaspillage de janvier 2021 qui oblige les fabricants d’appareils électroniques à communiquer sur l’indice de réparabilité de leurs équipements.

En outre, le respect des normes environnementales permet aux entreprises d’atteindre leurs objectifs sur les démarches RSE (Responsabilités Sociétés d’Entreprise). Cela leur offre la possibilité de s’inscrire à des aides étatiques ou à des marchés privés.

A voir également  Apprendre à suivre les aliments : Un guide sur la traçabilité des aliments

Cela dit, afin de s’assurer du parfait respect de l’environnement, il est conseillé aux entreprises désireuses de sauter le pas de faire appel à des professionnels du reconditionnement qui disposent d’une véritable expertise dans le domaine.

Des produits reconditionnés de haute qualité

Dans l’imaginaire collectif, les appareils reconditionnés sont généralement des appareils de mauvaise qualité qui cessent de fonctionner dans les premiers mois suivant leurs acquisitions. La vérité est que ces appareils sont d’excellente qualité. Ils sont testés et certifiés pour fonctionner comme des appareils neufs.

Par ailleurs, les professionnels du reconditionnement sont soumis à des certifications qui garantissent la qualité de leurs produits. Il s’agit notamment du certificat Qualicert et du label RecQ. Pour une entreprise, ils offrent des garanties suprêmes sur la qualité des appareils proposés. Pour en trouver, il suffit de faire une prospection sur internet.

Les professionnels qui s’occupent du reconditionnement mettent un point d’honneur à faire une évaluation complète de l’appareil dès son acquisition. Cela permet de déterminer toutes les pannes présentes et d’anticiper celles qui pourraient survenir. Il peut s’agir de problèmes au niveau de la batterie des smartphones, des stockages d’un ordinateur ou de l’encre d’une imprimante.

Ensuite, ils procèdent à toutes les corrections nécessaires au bon fonctionnement de l’appareil. Cela peut aller de la réparation de certains matériaux à la correction d’autres. Aussi, selon les besoins, ils peuvent procéder à des mises à jour système afin d’optimiser le fonctionnement de l’appareil. Pour finir, ils procèdent à une série de tests dans le but de s’assurer du parfait fonctionnement du nouvel appareil.